Vrai ou faux

Dunkerque en mouvement fait de la politique. C'est vrai !

Notre association a pour but de peser sur les prochaines élections municipales qui auront lieu en mars 2014. Nous pensons que la stratégie actuellement menée par le pouvoir en place ne permettra pas à notre ville, ni à ses communes associées, de retrouver leur dynamisme et leur attractivité.  Les projets mis en oeuvre, comme le plan de stationnement ou encore la grande salle de 10.000 places et son centre commercial, sont totalement à côté de la plaque : ils ne correspondent pas aux véritables besoins des habitants et les bienfaits qu'ils sont censés générer sont une vaste fumisterie. On le voit bien avec le plan de stationnement : qu'a-t-il engendré à part une baisse d'activité pour la majorité des commerçants et un centre-ville encore plus dépeuplé ?

Dunkerque en mouvement se veut sans étiquette politique. C'est vrai !

Dans un contexte grave, où Dunkerque et ses villes associées souffrent énormément, Dunkerque en mouvement a besoin de tous les talents pour renverser la vapeur. L'urgence de la situation nous conduit à penser en dehors des partis politiques traditionnels. Opposer idées de droite et idées de gauche pour refaire la troisième mi-temps du duel Hollande Sarkozy n'aidera pas Dunkerque à sortir de l'ornière. Pour changer l'avenir de Dunkerque, il faut penser collectif, il est temps de fédérer toutes les énergies. Dunkerque en mouvement ne veut pas rentrer dans la guéguerre des partis où on souhaite l'entraîner. Notre priorité, c'est Dunkerque,  les jeunes qui fuient la ville, les commerces qui ferment les uns après les autres, le chômage qui augmente alors même que le nombre d'habitants baisse. Nous, c'est Dunkerque qui nous intéresse ! Sans étiquette, jusqu'au bout, même après la victoire.

Dunkerque en mouvement n'a aucun lien avec le FN. C'est vrai !

Dans notre association, tous les talents sont les bienvenus. Tous, sauf ceux qui partagent des idées d'extrême droite. La haine de l'autre, l'intolérance et la xénophobie sont proscrites dans notre association. C'est ainsi et ce n'est pas discutable. Nos valeurs républicaines et humanistes sont ce que nous avons de plus précieux !

Patrice Vergriete, président de Dunkerque en mouvement



Les commentaires

  • Posté par Pierre, le 23/06/2013 à 19:18:11

    Certaines priorités sont oubliées.On voit grand, trop grand, on veut marquer son empreinte pour pouvoir dire j'ai fait ça. Mais la réalité est tout autre. Les habitants de la rue de Cassel attendent depuis 4 ans la construction du pont qui relie Fort Mardyck à Saint Pol promis en juin 2013 mais pour l'instant RIEN. Si Arena,passerelle reliant Malo au Laac sont plus importants pour Dunkerque mais nous, on peut continuer à faire un détour, avoir le flux d'autos de camions et de bus qui contournent le rond point du Kruysbelaert en passant par la rue de Cassel pour faire court. Quand je vois Dunkerque maintenant je suis triste, les magasins ferment un par un, tout est fait pour piéger l'auto, le peu de parking non payants le sont maintenant engraissant ainsi Vincy. Tous les projets tombent à l'eau. Les gens partent. L'industrie est omniprésente mais quel avenir? Total fini et le reste dans combien de temps. Comme certains le disaient si bien voyons le maritime, la plaisance, le tourisme fluvial. Utilisons ce grand port laissé à l'abandon mais ce n'est pas la priorité de notre municipalité. Dommage.


  • Posté par Bernard, le 27/05/2013 à 15:24:42

    Dunkerque est une ville pour laquelle un sérieux plan de développement est nécessaire pour redynamiser l'activité, le commerce, les loisirs, le tourisme et l'emploi. Mais Dunkerque n'est pas une ville du Midi ou du Centre de la France. Les choix en matière d'urbanisme doivent être judicieux et adaptés au climat et à la situation géographique de notre région. Par exemple : l'accès limité de la circulation automobile aux logements du Grand Large est une aberration pour les personnes à la mobilité réduite, les personnes âgées ou fragiles. Le concepteur s'est laissé guider par idéal absurde compte tenu du climat de notre contrée. En outre, je ne pense pas que l'offensive de la Ville de Dunkerque contre l'automobile soit une bonne stratégie, car dans la plupart des automobiles il y a des Dunkerquois. On a parsemé d'embûches la circulation routière avec des bordures hautes dans les carrefours à Malo et des voies de circulation réduites... On a réussi à décourager l'automobiliste de circuler en ville, et de ce fait, on fait crever la ville !!! A-t-on besoin de ça en ce moment ? Quelle est la logique de rouler à 30 à l'heure dans un espace aussi étendu que l'ancienne Ville de Dunkerque intra-muros ? Y a-t-il vraiment "foule" dans les navettes ? A quoi pense-t-on en haut lieu pour décider de telles âneries mégalomanes ? Les leitmotivs environnementaux font abstraction des personnes en difficultés. On impose à des gens âgés de traverser la place du Casino ou du Kursaal pour aller déposer les verres dans des containers déposés en plein vent près de la plage. Nos vieux sont angoissés parce qu'ils se sentent menacés par les avis de sanctions écologistes et ne peuvent pas faire ce que l'on exige d'eux. Ces personnes concèdent qu'elles sont gênées de devoir recourir au service de leurs voisins pour l'évacuation de leurs déchets. J'espère qu'aux prochaines élections municipales nous bénéficierons de listes de candidats pourvus d'un peu plus d'humanité, cela est possible.


  • Posté par vigliano, le 26/05/2013 à 18:55:32

    Rien à redire!! tout à fait d'accord!!