Moi c'est l'avenir qui m'intéresse !

Je n'avais pas prévu d'en parler sur ce blog. Mais l'un d'entre vous,  chers lecteurs, m'a interpellé sur le sujet. Il souhaitait connaître ma réaction vis-à-vis du communiqué de Michel Delebarre paru dans la presse suite à l'annonce de ma démission. La voici.

En 24 ans de mandat, Michel Delebarre a eu tout loisir de museler son opposition, laissant délibérément au seul FN le rôle de contradicteur. Avec Dunkerque en mouvement, l'actuel maire a affaire, pour la première fois, à une force républicaine et humaniste puissante et crédible car basée sur le collectif et le rassemblement des Dunkerquois.

Dans son communiqué, il ne parle pas de ce que j'ai dénoncé à l'occasion de ma démission. Pourtant le népotisme (mise en place d'un système de promotion de son gendre), le cumul des mandats, le manque de dialogue avec les Dunkerquois sur les grands projets sont des réalités incontestables !  L'actuel maire préfère aborder d'autres sujets au prix de quelques arrangements avec la vérité.

Le plan de stationnement.-

" C'est pas moi, c'est lui !", dit en substance l'actuel maire dans son communiqué. Etrange attitude que de ne pas défendre son plan de stationnement,  imposé de force aux Dunkerquois, pour m'en attribuer la paternité !  L'invention est comique. J'ai quitté l'AGUR en 2008. Le plan de stationnement est né... en 2012 ! Et le technicien qui était à l'époque chargé des déplacements à l'agence d'urbanisme ne garde aucun souvenir de mon soi-disant projet...

Tentatives de dialogue.-

Lorsque j'ai tenté à plusieurs reprises de discuter avec l'actuel maire de Dunkerque sur les projets qui me faisaient douter, quelle a été sa réaction ? Il n'a pas répondu. Il m'a privé du droit de célébrer des mariages. Il a donné des ordres pour que je ne sois plus jamais cité ou interviewé dans les magazines municipaux. En termes d'agressivité et de discourtoisie, j'ai encore tout à apprendre de M. Delebarre ! Oui, je le maintiens, la démocratie  locale n'existe pas à Dunkerque. Et pour l'anecdote, c'est son gendre qui occupe le poste de "directeur de la démocratie locale" à la communauté urbaine.

Les chiens sont lâchés.-

Ce n'est pas "un marchepied personnel" que je recherche en créant Dunkerque en mouvement. Mes diplômes et mon parcours auraient pu m'en procurer d'autres, plus immédiats et bien plus lucratifs. Tout au long de ma vie, mes actes ont été guidés par mes valeurs. Je sais que je ne choisis pas la facilité : les chiens sont déjà lâchés et des attaques mensongères, violentes et haineuses sont lancées. Mais les marques de soutien des habitants, quotidiennes et répétées, sont bien plus nombreuses !

Je ne souhaite pas réagir davantage aux écrits de Michel Delebarre. C'est l'avenir qui m'intéresse et non pas le passé. Dunkerque en mouvement est entré dans une nouvelle phase de son développement. Avec les adhérents, un projet est en train de se construire pour Dunkerque. Nous sommes de plus en plus nombreux. Les réunions, les discussions sont enthousiasmantes. Dunkerque et ses communes associées sont en train de se réveiller ! Un vent nouveau souffle sur la ville. Venez nous rejoindre pour y contribuer ! 

Patrice Vergriete, président de Dunkerque en mouvement

 



Les commentaires

  • Posté par Dominique V, le 17/09/2013 à 07:27:32

    on connaît tous Michou, beaucoup de paroles et de moral, mais seulement pour les autres, car lui bien entendu, il est parfait, et tous ce qu\\\'il fait est parfait. alors pourquoi les dunkerquois quittent leur ville? pourquoi ne trouve-t-on plus de travail? pourquoi les magasins du centre ville ferme ? pourquoi ? pourquoi ne pense t-on qu\\\'a conscruite des salles de sport et de spectacle, et oui comme les romains faisait, donner du pain et des jeux, et le peuple sera content ! dominique V


  • Posté par bernard , le 02/06/2013 à 23:50:01

    Au moins une mesure récente subie arbitrairement amène un avis unanime chez les dunkerquois, c'est l'imbécilité du plan de circulation urbain . Tiens,avant de stationner à une place libre près de la tour du Reuze jeudi dernier, j'ai demandé à deux policiers qui passaient par là si la place était payante : Après 5 minutes de discussion et controverses entre eux ils m'on répondu qu'ils n'étaient pas sûrs, mais que je pouvais tenter ma chance ... Merci au candidat à l'élection de 2014 qui proposera le bon sens pour la clarté et l'agrément de la circulation routière des administrés et visiteurs de notre cité de Jean Bart ... Et pour redynamiser notre activité économique dunkerquoise. Celui qui pensera au dunkerquois avec une petite dose d'humanisme pour le quotitien aura gagné la partie ( Sans pour autant avoir à redouter les machines à broyer de l'appareil UMP-PS )


  • Posté par XV, le 29/05/2013 à 23:28:49

    "Dunkerque en mouvement" : une photo, un nom, et des articles qui parlent d'enthousiasme, d'adhérents, de réunions riches, ... mais QUI sont en fait les soutiens (connus ou moins connus) de ce mouvement ? Généralement, pour des élections municipales, on nous présente une équipe, une photo de groupe, un comité de soutien, ... et même le début de liste qui permet d'avoir une idée des personnes amenées à être adjoints (en cas de succès, bien sûr).


  • Posté par alain, le 29/05/2013 à 22:31:48

    Déjà répondre vous honore , vous apportez les bonnes réponses , et puis vous avez raison , les chiens aboient la caravane passe....laissons Michel et " Beau papa m a dit " a leur médiocrité.