Dunkerque est touchée par la crise... Mais elle peut s'en sortir !

Hier, un article de Libération a jeté un gros pavé dans la mare. S'appuyant sur une étude du Centre d'observation de la société française menée sur les revenus de 150 villes françaises, le grand quotidien d'information révèle que Dunkerque figure parmi les villes les plus durement touchées par la crise. Dunkerque en mouvement l'avait déjà dénoncé : non, Dunkerque ne va pas bien et oui, les habitants souffrent ici plus qu'ailleurs.

Le revenu médian * des Dunkerquois a en effet enregistré une chute de 2,4% entre 2008 et 2011. En réalité, cette baisse est encore plus importante car « toutes nos données ne tiennent pas compte de la hausse des prix », précise l’étude. Or, entre 2008 et 2011, l’inflation a été de 3%... Autant dire que le pouvoir d'achat des Dunkerquois a largement chuté ! Une chute particulièrement violente pour les habitants les moins aisés :

Dunkerque (59)
Variation en euro des revenus des 10% les plus pauvres 2008-2011 : - 646
Variation en % des revenus des 10% les plus pauvres 2008-2011 : - 12,7%
Revenu médian 10% les plus pauvres 2008 : 5101
Revenu médian 10% les plus pauvres 2011 : 4455

Les Dunkerquois les plus riches n'ont pas été épargnés :

Dunkerque (59)
Variation en euro des revenus des 10% les plus riches 2008-2011 : - 987
Variation en % des revenus des 10% les plus riches 2008-2011 : - 2,9%
Revenu médian 10% les plus riches 2008 : 34541
Revenu médian 10% les plus riches 2011 : 33554

Que faut-il en conclure ?

Oui, Dunkerque ne va pas bien et TOUS ses habitants souffrent plus qu'ailleurs de la crise.

Est-ce se montrer pessimiste que de le dire ?

Etre réaliste face aux problèmes, c'est faire preuve de bon sens et de volonté d'action. Dans le contexte actuel, les adeptes de la méthode Coué - "Tout va très bien à Dunkerque !" - ne sont plus en mesure de prendre les bonnes décisions.

Dunkerque peut-elle s'en sortir ?

Bien sûr ! Avec des idées neuves, des hommes et des femmes enthousiastes qui veulent donner à notre ville le dynamisme que les Dunkerquois méritent !

 

* Le revenu médian est le revenu "du milieu", c'est-à-dire que la moitié des habitants de la ville touchent plus, l'autre moitié touchant moins.



Les commentaires

  • Posté par Pétronille , le 26/07/2013 à 08:51:37

    Ce n'est pourtant pas le refrain que nous chante le potentat local... Tout est basé sur l'industrie. On ajoute des risques aux risques et pour quel résultat? Toutes ces usines ont des conseils d'administrations basés hors de France, Dunkerque n'a aucun poids sur leur prise de décision. Une véritable épée de Damoclès au dessus de l'emploi local. Quand on pense que nos impôts financent l'Université du Littoral. Les jeunes diplômés qui en sortent ne trouvent pas de travail sur Dunkerque (hors administration, si on est bien vu naturellement)! Ils s'expatrient sur Lille et la région parisienne... Tout va très bien... Mais puisqu'on vous dit que tout va bien!