Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le bus gratuit

Notre proposition de bus gratuit a suscité beaucoup d'enthousiasme mais aussi certains questionnements. Voici donc les réponses aux questions qui nous ont été les plus souvent posées ces trois derniers jours.

Le bus gratuit, combien ça va coûter ?

Aujourd'hui les recettes de billetterie du bus représentent environ 15% de son coût global : c'est un pourcentage particulièrement bas ; ce qui signifie que les utilisateurs du bus contribuent finalement déjà très peu au financement de ce moyen de transport.

Et comme la proposition de Dunkerque en mouvement concerne uniquement le centre de l'agglomération, on sait déjà que la gratuité aura un impact inférieur à 10% du coût total du bus !

Faire de la politique, c'est faire des choix. J'ai par exemple choisi de ne pas faire l'Arena, qui coûte au moins 20 fois plus cher que le bus gratuit (pendant toute la durée du mandat, soit 6 ans !).

Nos impôts vont-ils augmenter ?

Nous allons au contraire les faire baisser. Comment ? Tout simplement grâce à une meilleure gestion publique qui, nous le savons, permettra de dégager des marges financières importantes. Ces marges, Dunkerque en mouvement les rendra à la population par deux canaux : la baisse des impôts et la gratuité des bus. La première mesure va renforcer l'attractivité de la ville (beaucoup de gens renoncent à vivre à Dunkerque car les impôts sont trop élevés), la seconde anticipe l'avenir en permettant à l'ensemble population de se déplacer librement, sans contrainte...

En quoi le bus gratuit profite-t-il à tous les Dunkerquois ?

La gratuité du bus est un moyen efficace de rendre du pouvoir d'achat à tous les Dunkerquois. Elle permettra évidemment de faciliter la mobilité de ceux qui renonçaient jusqu'à présent à certains déplacements - les ménages ne possédant pas de voiture, les chercheurs d'emploi, les jeunes... Dans les villes qui ont expérimenté la gratuité, les taux de fréquentation du bus doublent... voire triplent ! Et au final, on constate que toutes les catégories de population sont séduites. Les bus deviennent des lieux de mixité sociale : cadres, ouvriers, employés, jeunes et personnes âgées se (re)mettent à le fréquenter. Partout où elle existe, la gratuité des transports publics garantie la liberté et l'égalité de circuler pour tous les citoyens.

Pourquoi le bus gratuit serait-il bon pour l'environnement ?

Dans les villes qui ont instauré la gratuité, la fréquentation a considérablement augmenté dans les bus tandis que le nombre de voitures en circulation baissait. Le bus gratuit fait-il concurrence au vélo ? Absolument pas, au contraire, ces deux modes de déplacements sont tout à fait complémentaires, par exemple selon la météo, le trajet qu'on doit effectuer...

Et la fréquence des bus, le réseau, le tramway... vous n'en parlez pas ?

Si ! L'importante augmentation de la fréquentation induite par la gratuité sera nécessairement couplée à une refonte du réseau, des lignes, des fréquences et du matériel de transports. Ce sera l'occasion de tout remettre à plat dans le but de rendre un service de qualité aux usagers. Quid d'un Tramway ? La gratuité du bus constitue une première étape indispensable, un véritable levier pour améliorer notre réseau de transports en commun. Le tramway pourrait constituer une deuxième étape logique, d'ici à quelques années.

Le bus gratuit dépend de la CUD, comment Patrice Vergriete peut-il le proposer ?

Il est de la responsabilité d'un candidat aux élections municipales d'indiquer à la population toutes les idées qu'il compte défendre dans les instances où il aura un pouvoir important. Or, suite à la fusion avec St-Pol-sur-Mer et Fort-Mardyck, la commune de Dunkerque détient 36 sièges sur 77 à la CUD. Donc, que je sois président de la communauté urbaine ou pas, j'aurais en tant que maire de Dunkerque tous les moyens de promouvoir ma proposition. Et je ne doute pas que d'autres maires se rangeront à mes côtés...

En bref, les 5 objectifs du bus gratuit

o   Rendre du pouvoir d'achat aux Dunkerquois

o   Encourager l'utilisation du bus en complément du vélo

o   Coupler la gratuité à une refonte globale de la fréquence des bus, du réseau, des lignes, du choix des matériels...

o   Faciliter les déplacements : le bus gratuit mettra en mouvement celles et ceux qui ne se déplaçaient plus

o   Faire bouger et dynamiser le centre de l’agglomération.



Les commentaires

  • Posté par Pollux, le 11/10/2013 à 11:22:45

    La gratuité voila quelque chose qui changerait à Dunkerque! Parking de l'hôpital payant (Vinci), stationnement en centre ville payant (Vinci), Aréna... on aurait pas fini de payer (Vinci aussi)! Oui au bus gratuit!


  • Posté par William, le 10/10/2013 à 14:17:49

    La gratuité des bus est une mesure phare à mes yeux. Elle associe une mesure sociale et écologique en permettant aux plus modestes financièrement de se déplacer et en faisant baisser la pollution due à la circulation automobile. Il n'y a pas à hésiter, il faut la gratuité des bus à Dunkerque.


  • Posté par TITECA JEAN PHILIPPE, le 10/10/2013 à 13:35:33

    Cette explication est claire nette et précise Cette mesure apportera à l'ensemble de la population ,toute couche sociale confondue un plus sur le pouvoir d'achat ,une véritable avancée sur le plan environnemental ,une animation attractive pour les quartiers et le centre ville C'est une mesure d'AVENIR


  • Posté par Dominique v, le 09/10/2013 à 23:03:26

    voilà enfin un programme expliquer et détailler et pas des promesses jamais réalisée un candidat sans langue de bois, car il fait de la politique autrement, c'est à dire en tenant compte de ce les électeurs ont et veulent vraiment ! alors pourquoi attendre, patrice a la mairie. dominique V