Nos propositions rythment la campagne des municipales

Décidément Dunkerque en mouvement est LE modèle à suivre dans cette campagne des municipales ! Dans Le Phare dunkerquois du 16 octobre, le maire sortant atteint le comble du ridicule en reprenant à son compte deux éléments de notre programme : le bus gratuit et la fin du projet Arena de 10 700 places.

Soit deux idées fortes pour l'avenir de Dunkerque que j'ai présentées à la presse voilà plus d'un mois (le 13 septembre) lors de ma déclaration de candidature...

Je ne sais s'il faut rire ou pleurer devant cette attitude de garçonnet tirant la couverture à lui pour tenter d'exister dans une campagne fondée sur des idées et des arguments qui le dépassent visiblement.

Oui, le maire sortant est à la peine dans cette campagne. Il ne sait plus quoi faire pour enrayer la dynamique que nous avons impulsée pour les Dunkerquois. Alors, pour tenter d'exister dans le débat actuel, il s'approprie nos idées. Ce n'est pas une surprise : Dunkerque n'est plus sa priorité depuis si longtemps qu'il a bien du mal à savoir ce qu'attendent les Dunkerquois...

Et quand il ne s'approprie pas nos idées, il se positionne vis-à-vis d'elles. C'est le cas de la rénovation complète de la digue et de son parking en souterrain, qu'il assure ne pas vouloir faire. J'ai désormais de sérieux doutes sur cette déclaration tant le maire sortant fait la girouette... J'apprendrai sans doute prochainement qu'il veut baisser les impôts locaux, augmenter les effectifs de la police municipale pour la rendre opérationnelle 7/7j et 24/24h, construire une nouvelle patinoire ! Ce qui m'étonnerait davantage, c'est de lire dans la presse qu'il a eu cette bonne idée : écouter les Dunkerquois et faire un programme qui réponde à leurs attentes !

Heureusement, les habitants ne sont pas dupes. Ils préfèreront voter pour le candidat qui propose, pas pour celui qui n'a plus d'idées pour notre ville !

Je tire un autre enseignement de cette manœuvre ridicule : 25 années à la tête d'une ville annihilent toute capacité d'innovation. Cela conforte ma conviction : je suis fermement opposé au cumul des mandats en nombre mais aussi dans le temps. C'est un contrat de confiance que je signe avec les Dunkerquois.

 

Et pour ceux qui souhaitent approfondir...

Arena : ce n'est pas à 5 mois des élections que l'on apprend le sens du mot démocratie !

En juillet 2011, je réclamais publiquement, dans les colonnes de La Voix du Nord, un véritable débat sur l'Arena. Je m'interrogeais notamment sur son coût démesuré : " Il y a des choses qu'on peut se payer, d'autres pas, notamment en termes de fonctionnement. [...] Pour illustrer mon propos, je dirais que ce n'est pas parce qu'une voiture est très belle qu'il faut forcément l'acheter, quel que soit son prix. Là-dessus, le débat est essentiel. "

Le maire sortant m'avait alors adressé, toujours par voie de presse, une réponse agressive s'apparentant à " Vergriete ferme sa gueule ou il démissionne! ". Dont acte ! Ma démission et mon combat pour transformer la vie des Dunkerquois ont largement contribué à l'actuelle reculade sur l'Arena. Mais ce n'est pas à 5 mois des élections, après 25 ans d'exercice du pouvoir, que le maire sortant va apprendre le sens du mot démocratie...

Scoop : le bus gratuit, finalement, c'est possible !

Cette idée de gratuité des transports en commun, pensée et mûrie dans les groupes de travail de Dunkerque en mouvement, est de celle qui font avancer un territoire, le dynamise et le prépare à l'avenir. Avec la hausse continue annoncée du prix de l'essence, nous devons changer notre rapport aux transports collectifs. La gratuité du bus est une première étape en ce sens. Nous avons consacré deux billets sur ce blog afin d'expliquer les tenants et aboutissants du bus gratuit, en rendant public le retour d'expérience positif à Châteauroux et Aubagne par exemple.

Je souris en pensant aux réactions des proches du maire sortant (réactions toujours visibles sur les réseaux sociaux d'ailleurs) : "immoral", "impossible", "populiste", "trop cher" ! Sans oublier le lapidaire " Il n'y a jamais rien de gratuit ! " lancé par celui qui n'a plus d'idées...

Face à une bonne idée, il est difficile de critiquer intelligemment... Gageons que la défense de ma proposition sera plus aisée !

Cette fin de mandat n'est décidément pas digne. Elle annonce heureusement le début d'un nouveau cycle, d'un temps où les habitants reprendront enfin la parole grâce aux convictions de Dunkerque en mouvement.



Les commentaires

  • Posté par HELUWAERT, le 28/10/2013 à 16:59:25

    La roche tarpéienne a toujours été proche du Capitole.. On peut estimer, quelles qu\'aient pu être les antécédents de Michel Delebarre dont il faut noter qu\'il succédait à la non-gestion de Claude Prouvoyeur qu\'il lui faut désormais céder la place. Ce qui ne le gènera pas sur d\'autres plans...


  • Posté par Thierry BECK, le 27/10/2013 à 20:04:49

    alors moi je décide de ne plus déballer mes idées sur le blog, j'ai remarqué que la plupart des idées que j'avais posté il y a quelques mois ont été reprises. Velib dunkerquois par exemple, et hop comme par hazard, déploiement soudain, je parlais aussi d'une zone piétonne, ou encore de la reprise de Virgin pour ne pas aller jusque Calais ou Lille pour les fournitures et livres scolaires, je trouve cela très louche. Je préfère donc garder mes idées pour le moment et en faire profiter à un moment plus propice pour Patrice.


  • Posté par Allan, le 16/10/2013 à 22:51:34

    En ce qui concerne l'Arena, les citoyens présents à la réunion publique salle de la concorde ont pu constater l'absence du maire de Dunkerque, soit disant retenu à Paris. Certains assis au fond de la salle ont pu constater à un moment de la réunion Wulfran Despitch passé sa tête entre les portes et faire demi tour aussi rapidement. "Politique de la chaise vide et courage fuyons" voila le vrai visage de ceux qui dirigent la mairie pour encore 5 mois. Lors des échanges, l'élu vincent Leignel a dit publiquement qu'il fallait pour cette grande salle obligatoirement plus 10 000 places pour toucher les subventions. Aujourd'hui, son mentor "menteur" de maire dit qu'on diminuera la grande salle à 7 000 places donc plus aucune subvention.... Ce même monsieur Leignel a dit aux citoyens que la région verserait des subventions pour ce projet grande salle. Encore un mensonge public car le vote de la région a été négatif tout comme celui de l'état. Messieurs les élus n'avaient vous pas honte de prendre publiquement les habitants de Dunkerque et de son agglomération pour des demeurés... Honte à vous!!


  • Posté par Dominique , le 16/10/2013 à 22:20:53

    Le maire actuel prétend qu'il écoute ses concitoyens et que, dès lors, il pourrait revoir à la baisse la capacité d'accueil de la salle Arena. Il y a là une double imposture. En effet, il a signé en tant que Président de la CUD un contrat avec VINCI. Celui-ci stipule que la construction de la salle se fait sur une capacité de 10 700 places. En conséquence, tout autre projet rend caduc ce contrat qui prévoit, en cas de dénonciation, une indemnité de 12 millions d'euros en faveur de VINCI. Ca c'est clair! En second lieu, il fait croire que diminuer la capacité de la salle baisserait significativement le coût global de cette folie. Il n'en est rien. En effet, le prix de revient comprend à la fois le coût de construction mais aussi le coût des aménagements extérieurs (parkings, parkings de délestage, passerelle au-dessus de l'A16, construction du barreau de Cappelle la Grande, ...). Ces aménagements feront que le coût présenté aujourd'hui par la CUD sera plus que doublé. Le coût final n'est donc pas directement proportionnel à la capacité de la salle. C'est pas beau de mentir!


  • Posté par Davy Lemaire, le 16/10/2013 à 22:15:08

    Nous constatons la fin d'un règne et le début d'un renouveau politique sur Dunkerque. Tout simplement.


  • Posté par Alain, le 16/10/2013 à 21:34:46

    Tout le monde se serre la ceinture. Tout le monde réduit ses dépenses pour payer les frais incontournables et en particulier les impôts... Mais malgré la gravité de ces difficultés, comme on dit à Dunkerque, les élus n'ont pas l'air "regardants" ..! Après les milliards de dettes que Sarko nous a collés aux fesses, certes on n'est plus à quelques millions près. Mais n'est-il quand même pas temps, une fois pour toutes, de dédommager Vinci de ce qu'on lui doit et d'arrêter d'accroître des dettes dans des dépenses inadaptées ?


  • Posté par Sylvie, le 16/10/2013 à 21:24:04

    Mais ira-t-il jusqu'au renoncement à ses multiples mandats ? Me permettez-vous, M. Vergriete, ce "mauvais" jeu de mots : acceptera-t-il que ses gains se barrent ?


  • Posté par Fier d'être Dunkerquois, le 16/10/2013 à 18:40:28

    les sbires de M.Delebarre venait dire que les projets de dk en mouvement était impossible, et la comme c'est Delebarre et le PS, c'est possible, ils me feront toujours rire ses gens là ! on est avec vous Patrice !


  • Posté par Pierre, le 16/10/2013 à 18:02:53

    Comme à l'école les cancres copient toujours sur les plus forts. La municipalité actuelle est tellement sclérosée qu'elle n'est plus capable de penser. Plagier les idées de Dunkerque en mouvement relève de la médiocrité de ces gens qui sentent le vent tournait et qui se raccrochent aux bastingage pour ne pas sombrer. Quelle tristesse!