En bref, la semaine passée...

Comment remplir une Arena ?

Samedi soir, Patrice Vergriete assistait au premier match de Ligue des champions de l'USDK. Malgré leur défaite face au Wisla Plock (28 à 25), les handballeurs dunkerquois n'ont pas démérité. Côté public, l'ambiance aussi était bonne dans une salle Dewerdt pas tout à fait pleine cependant. "Comment imaginer remplir une Arena quand on fait 1 700 spectateurs pour un match de champions league ? Je n'ai pas de réponse", s'est interrogé publiquement Patrice Vergriete. Une interrogation partagée par les Dunkerquois, majoritairement hostiles au projet, mais aussi par la presse.

Voici en effet ce qu'on pouvait lire dans La Voix du Nord du lendemain :

"Dunkerque n'est pas une ville passionnée de hand. Ce n'est pas un scoop. Mais voir une tribune pas complètement pleine pour le premier match de Ligue des champions de l'histoire du club laisse un drôle de sentiment... Surtout quand on songe, évidemment, à la fameuse Arena à 10 700 places. Si on n'arrive pas à faire payer des spectateurs pour voir un match de Ligue des champions, comment fera-t-on pour la venue de Cesson ou de Sélestat ?"

Vote contre l'actuel projet Salengro

Le conseil municipal de Dunkerque s'est tenu jeudi 27 septembre. Karima Benarab et Patrice Vergriete, les deux représentants du groupe Dunkerque en mouvement, ont voté contre le projet prévu actuellement sur la place Salengro.

Patrice Vergriete est intervenu pour expliquer ce vote : "La délibération n°5 sur le projet Salengro illustre l'absence de vision pour le développement de notre centre-ville, notamment dans sa dimension stationnement. Elle illustre aussi l'incohérence d'une méthode de travail avec la population. On met d'abord un parking souterrain, puis on n'en met plus ! On mène une concertation avec les habitants et les commerçants qui aboutit à un cahier des charges et, du jour au lendemain, dans l'opacité, on le remet en cause ! Pour ces raisons, notre groupe vote contre".

Lors d'une autre délibération concernant cette fois la rénovation du théâtre, Dunkerque en mouvement a aussi demandé à ce que lui soit transmise l'évaluation de l'impact de cette rénovation sur les coûts de fonctionnement de l'établissement culturel (dépenses énergétiques...).

 

 



Les commentaires

  • Posté par José.V, le 15/10/2013 à 10:25:33

    Oui vous avez bien dit: le promoteur. N'est il pas le propriétaire du bâtiment inutilisable et implanté au lieu de construction de l'Amena, bâtiment dont il n'arrive pas à se défaire. En plus des projets Benjamain Morel ,et Salengro avec des cellules commerciales qui seront occupées par qui, il y a aussi la piscine avec un bassin en INOXIDABLE. Il y a beaucoup de projet à réaliser à Dunkerque a dit le Maire sortant.


  • Posté par Dominique v, le 30/09/2013 à 23:50:23

    cette place pouvez servir à autre chose que des immeubles. il y a d'autre endroit où en construite, comme par exemple a côté du thêatre, vous savez cettre friche, je crois un ancien lycée. A quand le nettoyage, et la chasse au rats. Dominique V


  • Posté par Dominique v, le 30/09/2013 à 23:45:37

    normal moi qui suis abonné au championnat pour 100 euros, je ne pouvez pas me permettre de rajouter 25 euros, et de plus celà fait pas mal d\\\'année que l\\\'ambiance n\\\'est plus la même. avant on faisait la fête avec les joueurs maintenant c\\\'est tout juste si ils nous salut. les supporters ne sont plus considérer comme indispensable. pour le club il n\\\'y a que le VIP, mais voilà eux ne joue par de la musique et ne chante pas dominique v


  • Posté par Marguerite, le 30/09/2013 à 18:04:53

    La méthode de travail est certes incohérente, on trouve par contre à ces projets, comme d'autres, un point commun: le promoteur!