Frédéric Vanhille est sur la liste de Patrice Vergriete

Frédéric Vanhille a 51 ans. Marié et père de deux grands enfants, il exerce la profession de sapeur-pompier et vit à Petite-Synthe.

Son leitmotiv : " J'habite Petite-Synthe depuis 20 ans et je compte travailler aux côtés de Patrice Vergriete pour apporter à ce quartier et à ses habitants la qualité de vie à laquelle ils ont droit : des rues et des trottoirs en bon état, des espaces verts entretenus et valorisés (le watergang près de la rue Telly, un nouveau jardin public à la place de la piscine Leferme...), des aires de jeux pour enfants, une place Louis XIV agréable, la sécurisation de la rue du Banc-Vert pour les cyclistes et les piétons... "

Le + : Le carnaval tient une grande place dans sa vie.

 



Les commentaires

  • Posté par Patrick L, le 21/02/2014 à 07:19:47

    Toute ma confiance en Frédéric, un Dunkerquois très dévoué, dynamique qui incarne parfaitement le renouveau dont cette ville a besoin.


  • Posté par Laurence RANCHY, le 20/02/2014 à 21:08:23

    De nombreux amis à Petite Synthe comptent sur vous pour redonner à ce quartier le décor qu'il mérite.... un endroit où il fait bon vivre. La victoire sera à l'image de cette équipe : Belle !!!! Bravo, bonne continuation, nous sommes tous avec vous.


  • Posté par Thierry M, le 20/02/2014 à 18:29:56

    Courageux, passionné, carnavaleux émérite, fidèle en amitié ... bref un vrai Dunkerquois au grand coeur qui saura se rendre utile pour sa ville.


  • Posté par Chadaud catherine, le 20/02/2014 à 17:55:28

    Hâte de voir du changement à Petite-synthe ! Quand j\'y viens c\'est trop triste et désert. Ça me désole de voir les habitants quitter cette région.


  • Posté par Valérie D, le 20/02/2014 à 16:25:03

    Avec Frédéric, carnavaleux respecté et respectueux des traditions, cette équipe a vraiment fière allure !


  • Posté par FOURNIER, le 20/02/2014 à 16:22:02

    Un dunkerquois comme on les aime, au service des autres et surtout à l’écoute de son quartier Bon courage pour la suite.... Vous n’êtes pas seul