Mardyck en mouvement, c'est parti !

Hier, Patrice Vergriete présentait à la presse Fabienne Castel, candidate au poste de maire-déléguée de Mardyck.

Fabienne Castel a 35 ans. Mardyckoise depuis toujours, cette gestionnaire de paie est mariée et mère de trois enfants.

Très investie pour son village à travers diverses activités associatives, elle déplore de le voir aujourd'hui mourir à petit feu faute d'une vision d'avenir claire et cohérente.

Voici ses propositions d'avenir pour Mardyck :

Faire respecter le contrat d'association

Pour la jeune femme, les Mardyckois sont lassés par le discours du maire sortant : " Quand on lui parle d'un problème, ce dernier répond qu'il n'y est pour rien, que cela se décide à Dunkerque... Il n'essaye même pas de faire quoi que ce soit. Nous avons vraiment l'impression que notre village est devenu un quartier de Dunkerque... Le  contrat d’association entre Dunkerque et Mardyck n’est plus respecté depuis longtemps. La commission consultative doit retrouver un pouvoir de proposition et devenir l'instance démocratique où l'avenir de Mardyck sera débattu. Nous devons prendre notre avenir en main ! "

Défendre le patrimoine mardyckois et avoir une vision d'avenir

Pour rappel, de part sa proximité avec des sites Seveso, Mardyck fait l'objet d'un Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) instaurant à terme un zonage du village : une zone rouge dans laquelle il ne sera plus possible d'habiter, une zone jaune où les habitants auront l'obligation d'effectuer des travaux et une zone verte où l'habitat sera toujours possible.

D’un côté, le sous-préfet a ouvert la voie à la pérennité du village avec un seuil critique pour conserver les services nécessaires au quotidien. De l’autre, le maire sortant veut la mort du village à petit feu : le pire des scénarios ! Où est la cohérence dans cela ? Les Mardyckois sont déboussolés et laissés dans l'incertitude sur leur avenir ", constate Fabienne Castel.

La Mardyckoise défend aussi le droit de rester ou de partir dans des conditions acceptables pour chaque habitant : " Peu importe la couleur du zonage, il s’agit de familles, de voisins, d'êtres humains ! L’indemnisation doit être juste dans tous les cas, pour les départs comme pour les travaux demandés à ceux qui restent. "

Télédistribution et Internet

La télédistribution se dégrade depuis plusieurs années. Une à une, les chaines des bouquets numériques − pourtant payés chers par la collectivité − disparaissent.  " Quant à la lenteur des connections Internet, elle ne fait plus rire personne ! Après l'élection, nous étudierons ces deux dossiers afin d'instaurer une meilleure qualité de service pour tous les Mardyckois ", indique Fabienne Castel.

Enthousiaste et déterminée, Fabienne Castel a la ferme intention de remettre Mardyck en mouvement !



Les commentaires

  • Posté par Laurence RANCHY, le 16/02/2014 à 20:48:02

    Et quelle femme ! Une gestionnaire !!!!!! Mardyck en mouvement c'est parti et bien parti ! Rassurant, non ?


  • Posté par dehaesey, le 15/02/2014 à 16:44:07

    C est chouette c est une femme .