Qui suis-je ?

En mai 2013, j’ai démissionné de mon poste d’adjoint aux sports car je suis en désaccord profond avec les valeurs défendues par l’actuel maire de Dunkerque : cumul des mandats, népotisme, absence de dialogue démocratique, etc.
Je désapprouve aussi la stratégie de développement mise en place pour l'agglomération : grands projets pharaoniques aux faibles retombées, plan de déplacement inadapté et injuste, choix économiques n'anticipant plus l'avenir, sans oublier les coûteuses opérations de communication chargées de masquer une réalité bien peu flatteuse… Une stratégie loin d’être à la hauteur de l’enjeu et de la situation de notre ville !
J’ai alors créé l’association Dunkerque en mouvement pour bâtir un nouveau projet et refonder l’action politique locale.

Pour mieux me connaître et comprendre qui je suis, voici mon parcours :

Je suis né le 4 juillet 1968 à Dunkerque. J’ai grandi aux Glacis, mes parents y vivent encore. Mon père était ouvrier aux Chantiers de France, ma mère au foyer. Je suis allé au collège Boileau (devenu aujourd’hui collège Van Hecke) puis au lycée Jean-Bart.

Je suis Polytechnicien, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées et docteur es aménagement. C’est l’école républicaine et ses valeurs qui m’ont permis de gravir toutes ces marches. Je suis fier de ce parcours.

J’ai commencé ma carrière dans une organisation internationale, l’OCDE. Puis j’ai intégré un cabinet ministériel avant d’avoir l’occasion de revenir dans ma ville, Dunkerque. J’ai exercé la responsabilité de directeur général de l’agence d’urbanisme de Dunkerque (AGUR) de 2000 à 2008.
Depuis janvier 2012, je travaille pour le Conseil général de l’environnement et du développement durable : j’effectue un travail de conseil et d’étude pour les ministères sur les questions de logement, urbanisme et politique de la ville.

En 2001, je suis devenu adjoint au maire de Dunkerque. Jusqu’en 2008, j’étais chargé de la Jeunesse, des Collèges et Lycées, j’étais également l’adjoint spécial du quartier Soubise. A ce titre, je suis particulièrement fier d’avoir contribué à une démarche inédite de fabrication de la ville en lien étroit avec les habitants. Cette façon de « faire avec les habitants » (et pas sans ou contre eux) a notamment permis la rénovation de la place du Palais de justice. A partir de 2008, je suis devenu adjoint aux Sports.

J’ai trois enfants, je vis en couple.